Blog

François Hollande n’aura qu’une seule nuit de grâce !

Posté par Marie-Françoise de TASSIGNY
Marie-Françoise de TASSIGNY
Marie-Françoise de TASSIGNY
Hors ligne
le jeudi, 10 mai 2012 dans Election présidentielle

François Hollande n’aura qu’une seule nuit de grâce !

Dimanche 6 mai 2012. En peuple souverain, les Français ont fait leur choix. Est-ce une réelle surprise ? Pas vraiment. Depuis plusieurs mois, à coup de sondage, l’histoire nous avait été contée. Depuis plusieurs mois, les éditorialistes nous avaient écrit l’épilogue avant l’heure.

Dimanche 6 mai 2012. Il est 20h. Les Français ont élu le socialiste François Hollande comme Président. Le septième de la Ve République.

Dimanche 6 mai 2012. Gaulois dans l’âme, les Français ont d’abord changé de chef avant de changer de programme. La méthode pour gérer la France sera bien sûr différente, mais à vrai dire c’est avant tout le changement de personne que les Français ont désiré.

Fidèle à mes engagements de centre droit, selon mes convictions et dans le respect de mes valeurs, j’ai assumé mes responsabilités en me positionnant pour Nicolas Sarkozy. Je regrette que le choix de la raison ne l’ait pas emporté. Je regrette que les Français aient cédé aux chants des sirènes du changement. Une douce mélodie aux «accords» imparfaits.

Rassurer l’autre camp !

Et maintenant ? François Hollande devra tenir ses promesses. La première, la plus importante à mes yeux, celle d’être le Président de tous les Français. Le nouveau chef de l’Etat, quel qu’il soit, devra rassurer l’autre camp en lui montrant qu’il va se battre contre la crise ; qu’il va traiter avec l’Europe ; qu’il va se battre contre les 1700 milliards de dettes ; qu’il va relancer l’activité économique ; qu’il va réindustrialiser la France. Surtout, le nouveau chef de l’Etat devra expliquer sa méthode, car aujourd’hui force est de constater que beaucoup ne savent pas comment il procédera?

Car si François Hollande a été élu, la peur du chômage, la peur des fins de mois difficiles, la peur de la précarisation sont toujours là ! Oui, le tribun socialiste a été élu, mais il n’aura qu’une seule nuit de grâce ! Dès demain, au-delà des promesses, il devra s’atteler aux gros dossiers. Les marchés financiers ne lui signeront pas de chèque en blanc, les agences de notations ne lui laisseront aucun répit. L’augmentation de la prime de rentrée scolaire et le gel des prix des carburants durant trois mois : les deux premières mesures annoncées ne semblent décidément pas à la hauteur des enjeux de la situation…

Espérons que toutes les réformes novatrices engagées ne soient pas remises sur le métier uniquement pour des raisons démagogiques de partis. Voilà ma crainte ! Enfermé dans un carcan partisan, pris dans un étau idéologique, le nouveau chef de l’Etat ne semble malheureusement pas avoir toutes les cartes en main. Sa marge de manœuvre sera plus que jamais restreinte.

La bataille des législatives est lancée
Dimanche 6 mai 2012. Il est 21h. Désormais tout va se jouer dans le troisième tour, celui des législatives. C’est là que l’avenir de la France se décidera. C’est là que le paysage politique se redessinera. Un homme a été élu. Il faut maintenant se prononcer pour un programme !

Plus que jamais, il importe désormais que tous ceux qui au sein du centre droit et de la droite républicaine incarnent cette dimension sociale et humaniste se rassemblent… Ce rassemblement est la seule voie possible pour nos familles de remporter les législatives, qui scellent plus que toute autre élection le sort de la politique de la Nation pour les cinq ans à venir.

Aujourd’hui, l’urgence est de rassembler les Français. Pour veiller au juste équilibre des forces en présence et assurer une saine répartition des pouvoirs. Les uns vous diront qu’il faut une majorité pour asseoir les décisions présidentielles, les autres vous affirmeront vouloir mettre des garde-fous indispensables. La vérité est qu’il faut mettre du pluralisme dans la vie politique. Sous peine de foncer droit dans le mur !

L’urgence est de rassembler les centristes pour défendre, demain, «une position constructive» à l’Assemblée Nationale et faire barrage aux extrêmes. Il faut enfin refonder la famille qui saura conjuguer humanisme et réalisme pour sortir la France et l’Europe de la crise. Notre pays aura besoin de nous dans les épreuves qui l’attendent.

Pour servir notre patrie, nous devrons rester unis dans notre diversité. Dès maintenant, mon objectif est de gagner les élections législatives !


Marie-Françoise de Tassigny
Centriste pour une droite plurielle et forte – Investiture Parti Radical
Législatives pour la Suisse et le Liechtenstein

 

Mots clés : Aucun mot clé

Commentaires

Pas encore de commentaire. Soyez le premier à commenter

Commenter cet article

Invité
Invité lundi, 18 décembre 2017

Dernières infos

Le PLR Carouge est sur facebook


Pour tous ceux qui l’ignoreraient encore, le PLR Carouge a une page facebook.
Nous vous invitons à
« aimer cette page ».
Vous pourrez suivre l’actualité du parti
et partager vos soutiens sur le réseau social : https://www.facebook.com/Plr.Carouge.

2015 : à vos agendas !

Les prochaines élections communales auront lieu au printemps 2015, plus exactement le 19 avril 2015 pour les élections des conseils municipaux et premier tour de l’élection des exécutifs communaux, le 10 mai 2015 pour le second tour de l’élection des exécutifs communaux.

Le futur entre tes mains !


Pour la deuxième année, l’Etat de Genève veut inciter les jeunes à voter et user de leurs droits civiques. Il organise CinéCivic,un concours de film fait par des jeunes pour les jeunes. A Genève seuls 31% des 20-25 ans. C’est un enjeu capital. Les films en compétition sont d’ores et déjà à découvrir sur internet.


facebook