Blog

Les élèves de Suisse romande auront leur centre d’examens au baccalauréat en 2014!

Posté par Marie-Françoise de TASSIGNY
Marie-Françoise de TASSIGNY
Marie-Françoise de TASSIGNY
Hors ligne
le jeudi, 29 novembre 2012 dans Enseignement

La nouvelle est toute fraîche ! Aujourd’hui, grâce à la persévérance de mon action auprès des différents intervenants, je peux vous confirmer qu’un centre d’examens en Suisse romande sera bel et bien créé à l’Ecole Française de Lausanne-Valmont en 2014. En tant que représentant les Français de Suisse, je me félicite de cette victoire !

Heureusement, contrairement aux informations trop vite transmises par certaines autorités, notre ténacité a été payante ! Aujourd’hui, les lycéens scolarisés en Suisse romande sont certains de bénéficier bientôt des conditions d’examens équivalentes à celles des bacheliers de métropole.

Pour rappel, jusqu’en 2008, les épreuves du baccalauréat pour les enfants habitant en Suisse se déroulaient dans les établissements scolaires de France voisine. Accessibles en transport public, Annemasse ou St-Julien proposaient ainsi des centres d’examens situés à moins de 30 minutes au départ de Genève. 

Le problème ? Depuis 2009 les épreuves avaient été transférées à Albertville, transformant parfois les trajets des élèves suisses en véritable périple. Avec 1h30 de transport minimum, une grande partie des candidats se trouvaient dans l’obligation de dormir à l’hôtel Cette délocalisation avait entraîné des conditions d’examens difficiles, sans compter des coûts supplémentaires conséquents pour les familles.

Emblème de l’enseignement tricolore, ticket d’entrée pour la poursuite de formations supérieures, le baccalauréat concerne plusieurs centaines de lycéens en Suisse chaque année. Stratégique, il est donc aussi symbolique ! Pour 2009 et 2010, plus de 300 élèves se sont en effet déplacés pour passer les épreuves dans des établissements de la Savoie et de la Haute-Savoie.

Toutes les bonnes volontés !

Sans dialogue difficile de s’entendre ! Aujourd’hui, je me félicite du résultat de mon action et d’avoir pu fédérer les énergies nécessaires à la résolution de ce problème. Toutes les bonnes volontés ont été réunies, notamment grâce à André Ferrand, Sénateur des Français de l’étranger, le Groupement des Ecoles Suisses qui préparent au Baccalauréat Français (GESBF), Michel Duclos, Ambassadeur de France en Suisse, Michel Tarpinian, Conseiller de coopération et d’action culturelle, Alain Sulmon, Directeur de l’Ecole Française de Lausanne-Valmont, l’AEFE, ainsi que le rectorat de Grenoble.

Je les en remercie vivement au nom des élèves préparant le baccalauréat en Suisse romande, ainsi que pour leurs familles.

A noter que le dispositif actuel concernant la région de Zurich reste inchangé. Les élèves continueront à se déplacer au centre d’examens de St-Louis, en partenariat avec Strasbourg. 

 

Marie-Françoise de Tassigny

Conseillère élue à l’Assemblée des Français de l’étranger


Mots clés : Aucun mot clé

Commentaires

Pas encore de commentaire. Soyez le premier à commenter

Commenter cet article

Invité
Invité lundi, 18 décembre 2017

Dernières infos

Le PLR Carouge est sur facebook


Pour tous ceux qui l’ignoreraient encore, le PLR Carouge a une page facebook.
Nous vous invitons à
« aimer cette page ».
Vous pourrez suivre l’actualité du parti
et partager vos soutiens sur le réseau social : https://www.facebook.com/Plr.Carouge.

2015 : à vos agendas !

Les prochaines élections communales auront lieu au printemps 2015, plus exactement le 19 avril 2015 pour les élections des conseils municipaux et premier tour de l’élection des exécutifs communaux, le 10 mai 2015 pour le second tour de l’élection des exécutifs communaux.

Le futur entre tes mains !


Pour la deuxième année, l’Etat de Genève veut inciter les jeunes à voter et user de leurs droits civiques. Il organise CinéCivic,un concours de film fait par des jeunes pour les jeunes. A Genève seuls 31% des 20-25 ans. C’est un enjeu capital. Les films en compétition sont d’ores et déjà à découvrir sur internet.


facebook