Blog

« Passe ton Bac d’abord ! »

Posté par Marie-Françoise de TASSIGNY
Marie-Françoise de TASSIGNY
Marie-Françoise de TASSIGNY
Hors ligne
le jeudi, 17 mai 2012 dans Enseignement

L’enseignement français est l’un des sujets le plus souvent abordés par nos compatriotes vivant en Suisse. C’est l’un des axes principaux de mon programme. Les interrogations sont toujours les mêmes : « Où mettre mon enfant ? Quelles différences entre les systèmes scolaires suisses et français ? Quelle reconnaissance de diplôme ? Plutôt un baccalauréat ou une maturité ? »

Devant cette réalité, j’ai décidé de consacrer une semaine à ce thème fondamental de notre société. La venue du Sénateur André Ferrand, spécialiste des questions d’enseignement français dans le monde, nous a ainsi permis d’approfondir ce sujet sur différents angles.

Notre semaine s’est déroulée de la façon suivante : 

A l’école française de Lausanne-Valmont, devant une assistance nombreuse, le Sénateur Ferrand a fait une présentation sur l’enseignement français, ses enjeux et son financement. Son exposé a été suivi par l’intervention de Philippe Guillet, le vice-président de l’EPFL, sur le thème du défi franco-suisse en matière de recherche et d’innovation. Ces visions croisées ont captivé l’auditoire venu en nombre et suscité de nombreuses questions.

A Neuchâtel, la discussion s’est portée entre nos deux intervenants, André Ferrand et Didier Folzer (responsable des relations internationales de la Haute école Arc), sur la confrontation entre les systèmes éducatifs de la France et de la Suisse. Nous avons relevé les nombreuses passerelles entre les formations et la recherche existantes dans cette région de l’arc jurassien, sur un espace transfrontalier franco-suisse. Toutes ces dynamiques reposent sur la volonté des responsables en la matière qui ont eu la liberté d’action, faisant preuve de créativité sur le terrain.

A l’école française de Berne, nous avons pu avoir un moment privilégié avec certain parents d’élèves. Leurs remarques ont été très nombreuses et les échanges nourris, notamment sur l’offre et l’évolution de leur école. Sur une terre germanophone, le débat a aussi porté sur l’attachement à la francophonie et éventuellement à l’intégration de leurs enfants au système scolaire public bernois. C’est dans cette vision de l’avenir que la question d’un programme complet dans le secondaire a été posée.

A Genève, j’ai rencontré avec le Sénateur André Ferrand la direction de l’Institut international Notre-Dame du Lac qui a demandé une homologation de son école. Cette dernière ayant été refusée, la direction et l’association des parents souhaitaient faire mieux connaître ses programmes, ses locaux, son environnement afin que le Sénateur puisse suivre de près le dossier.

Puis, lors d’une séance à Versoix, à l’Ecole internationale du Léman, nous avons pu nous entretenir avec le groupement des 14 écoles privées ayant une filière bac français. Ce dernier a pu exposer ses attentes en matière de reconnaissance de leur enseignement sous une forme encore à définir, puisque encore inexistante. Leur démarche ne s’inscrit pas dans un objectif financier, mais bien avec la volonté d’obtenir un soutien et une reconnaissance du cursus scolaire de leurs élèves de terminale. Une réponse spécifique au territoire helvétique sera à trouver. Le Sénateur s’est engagé a suivre ce dossier de très près, en collaboration avec le rectorat de Grenoble et la direction de l’éducation nationale.

Par cette semaine passionnante, j’ai vérifié la pertinence et le bien-fondé de continuer à défendre l’enseignement français en Suisse. Les projets ne tomberont pas du ciel ! C’est à nous, parents d’élèves, enseignants, direction d’école et politique, de s’associer pour créer des synergies entre les différents acteurs du côté suisse et français afin de débloquer des résistances au niveau de l’Education nationale, et imaginer des solutions adaptées aux besoins de notre communauté. 

Marie-Françoise de Tassigny,

Investie par le Parti Radical – Centre droit

Candidate aux législatives pour la Suisse et le Liechtenstein

Mots clés : Aucun mot clé

Commentaires

Pas encore de commentaire. Soyez le premier à commenter

Commenter cet article

Invité
Invité lundi, 18 décembre 2017

Dernières infos

Le PLR Carouge est sur facebook


Pour tous ceux qui l’ignoreraient encore, le PLR Carouge a une page facebook.
Nous vous invitons à
« aimer cette page ».
Vous pourrez suivre l’actualité du parti
et partager vos soutiens sur le réseau social : https://www.facebook.com/Plr.Carouge.

2015 : à vos agendas !

Les prochaines élections communales auront lieu au printemps 2015, plus exactement le 19 avril 2015 pour les élections des conseils municipaux et premier tour de l’élection des exécutifs communaux, le 10 mai 2015 pour le second tour de l’élection des exécutifs communaux.

Le futur entre tes mains !


Pour la deuxième année, l’Etat de Genève veut inciter les jeunes à voter et user de leurs droits civiques. Il organise CinéCivic,un concours de film fait par des jeunes pour les jeunes. A Genève seuls 31% des 20-25 ans. C’est un enjeu capital. Les films en compétition sont d’ores et déjà à découvrir sur internet.


facebook