Culture

Culture et regards croisés

culture

Le rayonnement de la culture française est une belle ambition si elle se conçoit comme un projet commun en faveur des valeurs républicaines et humanistes. Plus que jamais dans cette période mouvementée de crise, chaque nation, chaque communauté a tendance à porter sur l'autre un regard empreint de préjugés.

Pour les Français de métropole, l'image de leurs compatriotes résidant en Suisse se résume souvent à celle des exilés fiscaux. Et pour les autres, ils sont généralement assimilés à une population épargnée par les soucis financiers et les problèmes liés au chômage ou à la formation professionnelle.

Pour les Suisses, les Français y compris ceux résidant sur le territoire helvétique, au demeurant bien accueillis par ce pays à la longue tradition d'ouverture et d'hospitalité, sont souvent perçus comme laxistes, frondeurs, prompts à la contestation et peu enclins au respect des lois. Un sentiment plus particulièrement exacerbé dans les zones frontalières par la présence quotidienne de travailleurs frontaliers, stigmatisés, voire accusés de "prendre le travail aux Suisses".

• Culture et ouverture d'esprit

Le "vivre ensemble" prend aujourd'hui une connotation particulière et engage les Français et bien plus encore, les binationaux résidant en Suisse à être les ambassadeurs d'une autre idée de la France, comme de la Suisse. Plus que jamais, il conviendra de lutter contre les préjugés et d'encourager la compréhension dans le respect des autres.

Mes propositions:

  • Défendre à l'Assemblée Nationale la binationalité récemment remise en cause et lutter contre les projets visant à limiter les droits des binationaux. La double appartenance est une richesse.
  • Faciliter et promouvoir le rôle de l'Ambassade de France dans le domaine de la culture et son rayonnement sur l'ensemble du territoire et soutenir les associations françaises en charge de la culture.
  • Suivre la trajectoire des Français et binationaux installés en Suisse en établissant dans chaque canton des conventions de collaboration entre les Consulats et les services des bureaux de la population qui sont le passage obligé pour tous. 
  • Introduire dans les programmes d'enseignement des écoles françaises présentes en Suisse, un cours sur l'histoire, les valeurs de la culture helvétique.
  • Faciliter pour les nouveaux expatriés une transmission de la culture du pays d'accueil.
  • Encourager, et/ou mettre en place, des conventions de collaborations franco-suisses entre les universités et les instituts spécialisés dans le domaine de la culture.
  • Organiser tous les trois ans un Forum présidé par le Député élu en Suisse et les Sénateurs des Français de l'étranger, avec la participation des élus français et suisses de la région rontalière. Un Livre Blanc sur l'avancement des projets franco-suisses et un catalogue de propositions seraient remis aux exécutifs régionaux et/ou nationaux de chaque pays.

Dernières infos

Le PLR Carouge est sur facebook


Pour tous ceux qui l’ignoreraient encore, le PLR Carouge a une page facebook.
Nous vous invitons à
« aimer cette page ».
Vous pourrez suivre l’actualité du parti
et partager vos soutiens sur le réseau social : https://www.facebook.com/Plr.Carouge.

2015 : à vos agendas !

Les prochaines élections communales auront lieu au printemps 2015, plus exactement le 19 avril 2015 pour les élections des conseils municipaux et premier tour de l’élection des exécutifs communaux, le 10 mai 2015 pour le second tour de l’élection des exécutifs communaux.

Le futur entre tes mains !


Pour la deuxième année, l’Etat de Genève veut inciter les jeunes à voter et user de leurs droits civiques. Il organise CinéCivic,un concours de film fait par des jeunes pour les jeunes. A Genève seuls 31% des 20-25 ans. C’est un enjeu capital. Les films en compétition sont d’ores et déjà à découvrir sur internet.


facebook