Un relais efficace

Un relais efficace

Plus qu'une aventure professionnelle, s'expatrier à l'étranger est avant tout un défi humain. Que l'on soit célibataire, en couple ou en famille, vivre et travailler en à l'étranger implique un profond bouleversement dans sa vie privée. Un choix qui s'avère souvent positif mais qui implique que l'on soit bien informé tant avant, que pendant, et au retour de son expatriation.

Crise budgétaire oblige, les services consulaires de la République sont régulièrement amputés. La circonscription de la Suisse n'y échappe pas. Pour pallier ces carences du service public, je me dois de trouver des solutions alternatives.

C'est seulement par une bonne communication, ciblée et de terrain, que l'on transformera les relations avec les expatriés, mais aussi les Franco-suisses pour qu'ils "habitent" au mieux leur binationalité.

• Développer de nouvelles plateformes

L'expatriation implique une phase d'intégration qui peut être difficile. Il ne faut surtout pas négliger la communication. Elle permet de conseiller, aider, mais aussi rassurer nos concitoyens installés en Suisse. Aujourd'hui, l'information circule vite et en masse. Cependant, dans les faits, celle-ci n'atteint pas toujours sa véritable cible.

Mes propositions:

  • Développer dans chaque région de Suisse des permanences périodiques sur le terrain pour être à l'écoute de nos compatriotes: deux fois par an dans les régions frontalières, une fois par an dans les autres régions. Rien ne remplacera jamais le contact humain et visuel. La communication entre le citoyen et ses élus doit être interactive.
  • Créer un guichet unique d'informations (bases légales, conventions...) pour les Français de Suisse, notamment par un site internet.

• Un pacte social pour les expatriés

Mettre en place un nouveau contrat social ne se limite pas au territoire national. C'est au sort et à l'attention réservée aux plus éloignés des siens que l'on reconnait la valeur d'une société. Et c'est au message qu'elle adresse au monde que l'on mesure la grandeur d'une Nation.

Mes propositions:

  • Créer un véritable pôle de compétences avec des experts volontaires, capables de répondre de manière précise sur l'ensemble des sujets concernant la vie courante en Suisse et en France. Les expatriés et binationaux, volontaires pour conseiller et renseigner leurs concitoyens, pourraient en contrepartie bénéficier d'une reconnaissance à définir.
  • Développer un pacte social entre les Français résidant en Suisse, expatriés et binationaux, sous une forme de tutorat. La solidarité nationale ne doit pas s'arrêter aux frontières de l'Hexagone.

Dernières infos

Le PLR Carouge est sur facebook


Pour tous ceux qui l’ignoreraient encore, le PLR Carouge a une page facebook.
Nous vous invitons à
« aimer cette page ».
Vous pourrez suivre l’actualité du parti
et partager vos soutiens sur le réseau social : https://www.facebook.com/Plr.Carouge.

2015 : à vos agendas !

Les prochaines élections communales auront lieu au printemps 2015, plus exactement le 19 avril 2015 pour les élections des conseils municipaux et premier tour de l’élection des exécutifs communaux, le 10 mai 2015 pour le second tour de l’élection des exécutifs communaux.

Le futur entre tes mains !


Pour la deuxième année, l’Etat de Genève veut inciter les jeunes à voter et user de leurs droits civiques. Il organise CinéCivic,un concours de film fait par des jeunes pour les jeunes. A Genève seuls 31% des 20-25 ans. C’est un enjeu capital. Les films en compétition sont d’ores et déjà à découvrir sur internet.


facebook